Congrès SNUipp 13- Pour le retrait du projet Macron de retraites par points - En défense du code des pensions, du système des retraites du régime général de la sécurité sociale

vendredi 24 mai 2019
popularité : 42%

Congrès du SNUipp 13 s’est tenu les 21 et 22 mai 2019. Ci-dessous les deux les motions défendues par les militants Émancipation :

- "Retraites"

- "Algérie"


Motion émancipation : Retraites

Le congrès du SNUIpp 13 estime que la confirmation du projet de retraites par points implique la destruction du code des pensions, lequel est un élément essentiel du statut ; la liquidation des retraites du régime général de la sécurité sociale (répartition du salaire mutualisé) qui concerne 69% des salariés, des régimes spéciaux et au-delà de tous les acquis en matière de retraite.

Il rappelle qu’un système par points ne fixe pas le niveau des pensions, que celui-ci est déterminé par la valeur d’un point, lequel n’est pas connu a priori, l’objectif étant que le système s’équilibre par lui-même ! Qu’une telle logique tend à affaiblir (voire à faire disparaître !) toute notion d’annuités basées sur un taux de remplacement ou d’âge légal de départ en retraite, qu’elle pousse les salariés à décaler sans cesse leur départ en retraite pour ne pas baisser leur pension !

Le congrès du SNUipp 13 dénonce la prétendue revalorisation des enseignants, annoncée par E.Macron et JM Blanquer, que ceux-ci relient au projet de retraites par points qui aurait précisément des conséquences importantes sur les pensions des personnels.

Alors que le rapport Delevoy doit être remis au gouvernement Macron au début de l’été, que celui-ci annonce vouloir détailler son projet de réforme à la rentrée, aucun doute ne peut être permis sur la gravité de ce qui se prépare.

C’est pourquoi, le congrès du SNUipp 13 se prononce pour le Retrait du projet de réforme des retraites par points.

Il demande à la direction nationale du SNUipp et de la FSU de se prononcer pour le Retrait du projet de réforme des retraites par points, de refuser toute concertation sur ces bases (sur le projet et s’agissant de la « revalorisation » des enseignants), de préparer une vaste campagne d’information des personnels et de s’adresser en ce sens aux autres syndicats pour préparer la mobilisation en défense des retraites.

Pour 7 Contre 8 Abst 7 NPPV 1



Motion Émancipation : Algérie

Le congrès du SNUipp 13 salue la mobilisation exceptionnelle des travailleurs et de la jeunesse d’Algérie, entamée le 22 février, avec la revendication tenace réitérée à chaque manifestation que le « système dégage ».

Il note que les avertissements répétés adressés aux manifestants par le chef d’état major de l’armée ou les arrestations qui ont frappé des militants ou des responsables politiques (Louisa Hanoune …), sont des indications claires que le haut commandement militaire est disposé à tout faire pour maintenir le « système ».
Il remarque que le gouvernement Macron a soutenu les reculs tactiques successifs du pouvoir en Algérie, manœuvres qui lui ont valu une flopée de pancartes et de slogans hostiles de la part des manifestants algériens.

Le congrès du SNUipp 13 apporte son soutien plein et entier au combat engagé en Algérie pour en finir avec le régime corrompu en place, pour la conquête des libertés démocratiques et syndicales, et la satisfaction des multiples revendications des salariés et de la jeunesse. Il condamne la connivence du pouvoir français avec le système algérien.

Sur ces bases, le congrès du SNUipp 13 demande à la FSU de prendre les contacts nécessaires en vue de l’organisation en France de manifestations en solidarité avec les revendications des travailleurs d’Algérie, pour l’arrêt de la répression et la libération des militants arrêtés.

Pour 3 Contre 6 Abst 18 NPPV 2


Navigation

Articles de la rubrique