Compte-rendu de la CA académique du SNES de Lyon du 25 juin

jeudi 5 juillet 2018
popularité : 45%

La CA académique du SNES s’est tenue le 25 juin 2018.

Elle a validé les résultats des élections internes.

La liste Émancipation a recueilli 7,21%. Nous avons 2 élus à la CA académique et un élu au bureau académique (et ce, pour la 1ère fois).

Après l’installation de la nouvelle CA académique, la discussion a porté sur le projet de "texte action" présenté par la secrétaire académique. (1)

À noter que la préparation de la rentrée 2018 intègre nombre de mesures annonçant d’importantes dégradations.

Il en est ainsi de "l’expérimentation" annoncée par le DESDEN du Rhône : dès la rentrée, on proposera aux lycées (et étudiants de BTS) redoublants un "contrat civique" afin qu’ils interviennent en collège dans le dispositif "devoirs faits" ! Selon le DESDEN, puisque les lycéens… redoublants conservent certaines de leurs notes, ils sont donc disponibles pour… du travail gratuit. Va-t-on ainsi leur faire miroiter une appréciation valorisante dans leur livret scolaire ?

C’est inadmissible : ces lycéens ont besoin de consacrer leur temps à leurs études afin de les réussir et la responsabilité de l’État est de recruter le personnel qualifié (des professeurs) nécessaire au bon déroulement des études des collégiens.

Tous les rapports d’inspection nouvelle formule n’ont pu être communiqués aux collègues ! Ils le seront début juillet… Ceci implique que les collègues devraient formuler leurs observations après la sortie des classes, ce qui est effectivement inadmissible. Cela dit, on doit constater que ce nouveau système d’évaluation (qui nous est présenté, par U&A, comme une amélioration) pose d’ores et déjà nombre de problèmes. Nous avons l’exemple de certains collègues qualifiés et en poste depuis nombre d’années qui, suite à une inspection, sont aujourd’hui contraints de subir un "accompagnement" de formatage aux réformes et humiliant.

(1) http://www.lyon.snes.edu/spip/spip.php?article3539

Ci-dessous, les interventions et motions Émancipation soumises au vote de la CA académique.

- Une société de mobilité et non de statut

- Blanquer annonce une loi : le statut des enseignants menacé

- Comment combattre contre la réforme des retraites annoncée par Macron ?