Abrogation du LPC

vendredi 8 juin 2012
popularité : 28%

Au collège Louis Jouvet (Villeurbanne), comme l’année passée, de nombreux enseignants se sont opposé à la validation du LPC. Ils ne veulent pas collaborer à la mise en œuvre du fichage généralisé de leurs élèves.

Dès fin décembre, ils en ont informé l’administration et malgré les pressions (plusieurs réunions de tous les enseignants convoqués par l’administration pour “vendre” la validation, cours banalisés une après-midi après 15h30 pour que les collègues remplissent le LPC sur place...) la plupart d’entre eux n’ont pas renseigné le livret.

Une pétition a été signée et remise à la direction du collège.
Voir la "Déclaration commune des enseignants" publiée le 29 février 2012 sur ce site :

Contre le Livret personnel de compétences

Un courrier a été adressé aux parents d’élèves (cf pièce jointe). Certains collègues ayant évalué leurs élèves, les enseignants ont également demandé la validation en bloc des sept compétences du socle commun pour tous les élèves afin qu’il n’y ait pas de différence entre les classes.

Cette situation est le produit de l’absence de mot d’ordre syndical national suffisamment tôt dans l’année pour exiger l’abrogation du LPC.


Documents joints

PDF - 9.1 ko
PDF - 9.1 ko