Réunion publique 16/11/16 - Crise migratoire ou crise des politiques d’immigration ?

mercredi 2 novembre 2016
par  HB
popularité : 30%

Réunion publique

mercredi 16 novembre

19h 30, Maison des Passages
44 Rue Saint-Georges, 69005 Lyon, métro Vieux-Lyon

avec Francis Lecomte,

(représentant de la FASTI au Bureau de Migreurop - réseau Euro-Africain et membre RESF du Havre)

Crise migratoire ou crise des politiques d’immigration ?

Europe forteresse ou accueil des migrant-e-s ?

organisée par le Collectif de soutien aux réfugiés et migrants-Lyon

Le flyer ICI :
http://69.emancipation.fr/IMG/pdf/16_11_16_flyer_refugies_16nov2016c_web.pdf

Francis Lecomte abordera, en particulier, les questions suivantes :
-  La réalité des mouvements internationaux
-  L’Europe et ses frontières (gestion en amont des flux, externalisation des frontières)
-  Les accords de réadmission (les hotspots, l’accord UE-Turquie, l’enfermement, l’instrumentalisation de l’aide au développement...)
-  Conséquences pour les pays tiers
-  Une Mobilité protégée ?
-  Frontex (fonctionnement, évolution depuis sa création en 2004 ; les violations du droit d’asile, responsabilités et mécanismes de plaintes…)…

Des thèmes qui entrent en correspondance avec la politique française.

Avec le "démantèlement du campement de Calais", le 19 septembre, le ministre Cazeneuve a adressé ses "instructions aux préfets". Il leur demande de "garantir l’ouverture de nouvelles places d’hébergement" et "d’accroitre la fluidité dans le dispositif national d’accueil" en assurant une sortie rapide "des personnes en présence indue" dans les CADA : "systématiquement notifier une OQTF" à l’ensemble des déboutés et utiliser la loi du 7/03/2016 pour mettre à exécution les OQTF ! (9220 personnes seraient ainsi concernées selon le ministre).

En Rhône-Alpes-Auvergne, il faudrait 1784 places (les mineurs isolés qui relèvent de l’ASE ne sont pas inclus dans ce chiffre : à Calais, leur nombre est estimé à 900/950).

Les propos de Wauquiez appelant les maires à refuser l’accueil ont déjà suscité nombre de réactions. Gérard Collomb quant à lui annonce 200 places pour la Métropole tout en déclarant qu’il faut "pour ceux qui viennent pour des raisons autres […] qui au bout d’un certain temps sont déboutés de l’asile, qu’on puisse les renvoyer chez eux. On ne peut faire face à des flux qui viennent pour des raisons économiques" (Rue89 Lyon 23/09/16).

Autant de points qui pourront être discutés lors de cette soirée-débat...

* * *
FASTI  : Fédération des Associations de Solidarité avec Tous-te-s les Immigré-e-s. La FASTI se bat contre toutes les formes d’enfermement, pour la liberté de circulation et d’installation, le droit de vote pour toutes et tous, l’annulation de la dette du tiers-monde, et pour une égalité homme femme réelle.

Migreurop : réseau européen et africain de militants et chercheurs dont l’objectif est de faire connaître et de lutter contre la généralisation de l’enfermement des étrangers et la multiplication des camps, dispositif au cœur de la politique d’externalisation de l’Union européenne.


Documents joints

PDF - 87.7 ko
PDF - 87.7 ko