Ce ne sont pas les bombardements qui mettront fin à Daesh

samedi 30 juillet 2016
popularité : 28%

Quelques photos du rassemblement du 28 juillet devant l’Hôtel de Ville de Lyon (voir plus bas, potofolio)
http://69.emancipation.fr/spip.php?article331

RAPPEL : Au congrès national du SNES de Grenoble, la motion "Solidarité internationale" présentée par Émancipation se terminait ainsi :

"Le congrès du SNES, dans la continuité du congrès FSU, réaffirme la nécessité d’un soutien politique aux Syriens qui persistent à revendiquer la liberté et les droits démocratiques Il exige du gouvernement français que l’hospitalité la plus large soit accordée aux réfugiés syriens. Ce ne sont pas les bombardements qui mettront fin à Daesh. Seul le peuple syrien et la résistance populaire peuvent le faire : ils méritent tout notre soutien".

Cette motion reprenait l’essentiel de celle défendue au congrès académique du SNES de Lyon :

http://69.emancipation.fr/spip.php?article306

Plus que jamais il convient aujourd’hui d’affirmer que
"Seule la fin du régime despotique de Damas garantit une sortie du bourbier sanglant dans lequel Assad a plongé la région et peut être le monde". (texte du CISyLD).

En plein milieu des congés d’été, le rassemblement du 28/07 en solidarité avec le peuple syrien qui s’est mobilisé pour sa dignité, sa liberté et la démocratie a réunit une cinquantaine de personnes dont des militants Syriens, des militants du CISyLD et des organisations du Collectif unitaire Lyon-69 avec la révolution syrienne (CISyLD, Émancipation, Ensemble !, L’insurgé, NPA, Solidaires, UJFP).


Portfolio

JPEG - 86.7 ko JPEG - 40.4 ko JPEG - 103.6 ko JPEG - 100.4 ko JPEG - 80.3 ko