Nouvelle évaluation des enseignants : le retour des "entretiens de carrière"

samedi 25 juin 2016
par  HB
popularité : 22%

"Revalorisation des carrières des enseignants", "nouvelle grille indiciaire", "salaires revalorisés" ? Qu’y-a-t-il derrière cette publicité du ministère fortement médiatisée ?

La loi de "refondation" induit une profonde modification du métier des enseignants. Cela se traduit par d’importantes attaques contre les textes statutaires. Différents textes ont déjà été publiés :

-  le décret de 2014 qui redéfinit le métier en missions, et abroge les décrets de 1950 sur les obligations de services.

• ==> à lire :
Boycott des “consultations” et “concertations” sur les textes d’application des lois Peillon/Fioraso, Abrogation des décrets contre les statuts !
http://69.emancipation.fr/spip.php?article179
et le dossier : http://69.emancipation.fr/spip.php?article143

-  l’arrêté du 1/07/2013  : "Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation" qui définit les compétences que "les professeurs" "doivent maîtriser pour l’exercice de leur métier". (sic). Il s’agit d’un texte règlementaire pris en référence aux décrets statutaires des certifiés (1972), des agrégés (1972), des PE (1990), des PLP (1999), des professeurs d’EPS (1980) et des CPE. C’est donc un texte statutaire.

• ==> à lire : l’article publié dans la revue de L’Émancipation (sept 2013, revue n°1) qui fait l’analyse ce référentiel ESPE : pièce maitresse de la refondation http://www.emancipation.fr/spip.php?article898

D’autres attaques contre les acquis statutaires sont en préparation. De nouveaux textes modifiant profondément les décrets statutaires (certifiés, agrégés de 1972, PE, CPE, PLP…) vont être publiés suite aux "négociations" de mise en œuvre dans l’Enseignement public du texte Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR).

Ces "négociations" se mènent sur la base d’un texte du gouvernement remis aux organisations syndicales le 1er juin intitulé "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes".
Ce document de cadrage de 39 pages définit clairement les objectifs du gouvernement :

"La rénovation de la carrière des personnels enseignants" annoncée va permettre "de modifier les finalités de l’évaluation professionnelle" (…) L’objectif est d’en faire un véritable outil de politique de ressources humaines".

"L’évaluation doit permettre de plus et mieux faire participer les personnels d’inspection et, dans le second degré, les personnels de direction au pilotage pédagogique, à la formation continue, au suivi et au conseil individuels et/ou collectifs ainsi qu’à l’accompagnement des personnels enseignants dans le cadre de leur exercice et de leur parcours professionnels."

La nouvelle évaluation des enseignants se fera en relation avec le "référentiel de compétences" (cité plus haut) et les chefs d’établissements chargés du "pilotage pédagogique" de la réforme pourront ainsi évaluer les "compétences" (comprendre la docilité, la célérité dans la mise en œuvre la "refondation", de la "réforme du collège" qui en est partie intégrante.

C’est le retour de "l’évaluation Chatel", des entretiens de carrière, contre lesquels les personnels s’étaient mobilisés imposant l’abrogation du décret Chatel en 2012.

Ci-dessous :
- le document gouvernemental : "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes" :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/05_-_mai/28/6/Mieux-remunerees-mieux-accompagnees-les-nouvelles-carrieres-enseignantes_585286.pdf
- et son annexe : "Axes de la rénovation de l’évaluation professionnelle" http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/Fiche_Mulilaterale_OS_Axes_Renovation_Evaluation_Enseignants_VF.pdf

• —> Alors, qu’y-a-t-il à "négocier" ? En ligne prochainement les interventions des militants Émancipation à la CA académique du SNES de Lyon lors de la réunion du 20 juin 2016.


Brèves

19 novembre - Le programme de Macron sur l’école

Le programme de Macron sur l’école, l’enseignement supérieur et la recherche, l’apprentissage et (...)

16 janvier - Éducation prioritaire et "loi de refondation"

Alors que des lycées classés en "éducation prioritaire" (EP) se mobilisent contre la suppression (...)

28 novembre 2016 - Motion Cdfn-FSU : Retrait du projet ministériel sur l’évaluation des personnels enseignants

La version finale du projet de décret de réforme de l’évaluation des personnels enseignants sera (...)