Réforme du collège : tract aux parents (collège Faubert, Villefranche/Saône)

jeudi 9 avril 2015
popularité : 16%

Ci-dessous, le tract élaboré par les collègues du collège Faubert à Villefranche-sur-Saône (69) et diffusé aux parents d’élèves. La comparaison entre le projet de réforme Peillon - Vallaud-Belkacem du collège et les horaires actuels de ce collège illustre clairement la dégradation considérable de l’enseignement public qu’implique cette "contre-réforme".

ACTUELLEMENT

REFORME EN COURS

La lutte contre la difficulté scolaire commence dans la classe, par des conditions d’études et des programmes améliorés dans la spécificité de chaque discipline avec des enseignants qualifiés

La lutte contre la difficulté scolaire commence par la globalisation des enseignements en donnant plus de liberté au chef d’établissement grâce à la consultation d’une équipe pédagogique choisie.

. VOLUME HORAIRE ACTUEL . VOLUME HORAIRE PREVU EN 2016
6e 25h + 2h d’accompagnement aux élèves 6e 22h30 + 3h d’accompagnement personnalisé
5e 23h + 2h de projets + 0h30 non affectée. (+ 2h facultatives) 5e 22h + 4h d’EPI et/ou accompagnement personnalisé
4e 26h + 2h de projets + 0h30 non affectée. (+ 3h facultatives) 4e 22h + 4h d’EPI et/ou accompagnement personnalisé
3e 25h30 + 3h découverte professionnelle. (+ 3h facultatives) 3e 22h + 4h d’EPI et/ou accompagnement personnalisé
Total 99h30 d’enseignements obligatoires + 9h d’aide et/ou projets découverte + 1h à repartir par l’établissement. (+ 8h d’enseignements facultatifs selon les moyens de l’établissement). Total 88h30 d’enseignements obligatoires + 15h d’EPI (Enseignement Pratiques interdisciplinaires), que le chef d’établissement aura désormais le pouvoir d’organiser après consultation du "Conseil pédagogique", composé de membres non élus, choisis par le Principal et donc non représentatifs des enseignants de l’établissement.

En tout premier lieu, on constate que dans le projet à venir

- il y aura 11h d’enseignements obligatoires en moins !

- les enseignements facultatifs en langues (8h selon les moyens de chaque établissement), les projets et heures d’accompagnement (9h), ainsi que l’heure à attribuer par l’établissement, soit un total de 18h, deviennent 15h d’EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires).

Avec cette réforme l’état compte supprimer environ 14h d’enseignement dans les collèges qui, comme notre collège, proposent des options en langues (latin, grec, espagnol, italien, allemand). Si les 7100 collèges de France étaient dans le même cas, cela équivaudrait à la suppression de pas moins de 5000 postes !!.

Aussi, avec la mise en place des EPI, les enseignants des langues anciennes et vivantes, d’arts plastiques, de musique, de technologie, de svt et de physique-chimie devront justifier une partie ou la totalité de leurs emplois sur la base de projets interdisciplinaires et non d’un programme national. Chaque EPI serait « élaboré en conseil pédagogique et présenté en conseil d’administration » ce qui implique une mise en concurrence et une mise sous pression du personnel enseignant dont les conditions de travail dépendraient de ces décisions.

Voilà dans les grandes lignes, ce pourquoi nous sommes contre cette réforme, et ce pourquoi nous avons répondu à l’appel à la Grève Nationale ce jeudi 9 avril 2015
Merci de votre compréhension. N’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez en connaître davantage

Les enseignants grévistes du 9 avril 2015


Documents joints

OpenDocument Text - 28.1 ko
OpenDocument Text - 28.1 ko

Brèves

16 janvier - Éducation prioritaire et "loi de refondation"

Alors que des lycées classés en "éducation prioritaire" (EP) se mobilisent contre la suppression (...)

28 novembre 2016 - Motion Cdfn-FSU : Retrait du projet ministériel sur l’évaluation des personnels enseignants

La version finale du projet de décret de réforme de l’évaluation des personnels enseignants sera (...)