Grève totale au lycée Jacques Brel - Vénissieux

jeudi 27 novembre 2014
popularité : 44%

Jeudi 27 novembre 2014 : la grève était quasi totale


Classes surchargées = élèves sacrifiés

Stop à la gestion comptable

Tels sont les mots d’ordre inscrits sur les banderoles déployées devant le rectorat de Lyon cet après-midi.

Une délégation avait été reçue il y a 15 jours au rectorat, les collègues exigeant la diminution des effectifs par classe (24 élèves), l’embauche d’au moins un AED supplémentaire ainsi que l’embauche d’un agent (TOS).

Alors que la rentrée s’est effectuée dans des locaux entièrement reconstruits, les personnels sont confrontés à de nombreux dysfonctionnements matériels et techniques.

De plus la création de deux classes de seconde avec des effectifs augmentés conduit à la dégradation des conditions de travail menaçant la santé morale et physique des personnels.

"Nous ne nous résignons pas au sacrifice de l’avenir des élèves de Vénissieux sous prétexte de contraintes budgétaires"

Face au refus du rectorat de satisfaire les revendications, l’AG des personnels a décidé la grève pour le 27 novembre.

La majorité des grévistes s’est rassemblée, en début d’après midi devant le rectorat de Lyon et a manifesté avec dynamisme sa volonté qu’une délégation soit à nouveau reçue. Ce qui fut finalement fait après une longue négociation.

Une nouvelle AG est prévue lundi 1er décembre.


À noter les informations fallacieuses et parfois ridicules de certains journaux locaux expliquant par exemple que la grève était consécutive à une rixe entre deux lycéens, alors qu’elle était décidée bien avant cet incident et qui ne disent mot des revendications des collègues.