L’évaluation des compétences : quels enjeux ?

mardi 7 octobre 2014
popularité : 38%

L’approche par compétences (APC) est omniprésente dans le projet de socle commun du Conseil supérieur des programmes (CSP), lequel est chargé de mettre en œuvre la loi Peillon.

Le CSP a déjà publié le nouveau "socle commun de compétences de connaissances et de culture"

http://69.emancipation.fr/spip.php?article182

Le CSP a publié aussi le nouveau programme de maternelles :

http://69.emancipation.fr/spip.php?article176

http://www.emancipation.fr/spip.php?article1022

Et dans la suite logique, N Vallaud-Belkacem a demandé au CSP d’élaborer les programmes sous forme curricualire (un cadre national très vague incluant méthodes pédagogiques et évaluation, décliné localement). Cela en totale cohérence avec l’annonce du nouveau livret de compétences (le LSUN : livret scolaire unique numérique) auquel gouvernement travaille et dont la mise en place est annoncée pour 2016.

Il est donc utile de revenir sur les objectifs assignés à cet enseignement et cette évaluation par compétences qui ordonnent la réforme Peillon (comme toutes les réformes actuelles qui attaquent l’enseignement public, la cadre national des programmes et des diplômes)

L’évaluation des compétences : quels enjeux ?

Article publié dans la revue L’Émancipation de mai 2010


Brèves

16 janvier - Éducation prioritaire et "loi de refondation"

Alors que des lycées classés en "éducation prioritaire" (EP) se mobilisent contre la suppression (...)

28 novembre 2016 - Motion Cdfn-FSU : Retrait du projet ministériel sur l’évaluation des personnels enseignants

La version finale du projet de décret de réforme de l’évaluation des personnels enseignants sera (...)