Soutien à la grève des cheminots !

vendredi 13 juin 2014
popularité : 29%

À propos de la grève du Rail et des déclarations de François Hollande appelant à “arrête” la grève à cause des épreuves du bac :

Soutien à la grève des cheminots !

Émancipation, tendance intersyndicale de l’enseignement public, a pris connaissance avec stupéfaction des déclarations scandaleuses de François Hollande qui appelle les travailleurs du rail à “arrêter” la grève engagée il y a trois jours contre la réforme de la SNCF parce que cette grève serait susceptible de mettre en danger le passage des épreuves du bac.

Tenir un tel discours, c’est jouer sur l’émotion, vouloir angoisser parents et bacheliers pour essayer de dresser la population contre les grévistes. Il s’agit de la même méthode que celle de la Présidente du Brésil qui organise la répression des grèves et mobilisations pour ne pas “sacrifier” la Coupe du monde du football. Hollande prétendrait-il à son tour réquisitionner les cheminots pour briser une grève qui le panique ?

Comme enseignants et éducateurs, nous affirmons que cette campagne orchestrée par le gouvernement est une farce grossière : si le gouvernement pensait vraiment qu’il y a danger pour les bacheliers, il lui suffirait d’annuler sa réforme qui est seule cause de la grève.

Comme syndicaliste, nous sommes totalement solidaires des grévistes et appelons l’ensemble des syndicats de l’enseignement et l’ensemble des familles à se dresser contre cette provocation gouvernementale et à soutenir la lutte des cheminots.

Comme travailleurs de la fonction publique, nous sommes particulièrement attachés à soutenir les travailleurs du rail qui combattent pour en finir avec cette réforme, veulent préserver un service public essentiel et défendre leur statut, exigeant en particulier “la réintégration du système ferroviaire dans une seule entreprise publique” et “la non-remise en cause du RH 0077 et du Statut, leur amélioration et leur extension à tous les salarié-es du secteur ferroviaire”.

À la SNCF - comme ailleurs - "l’ouverture à la concurrence" (comprendre "la marche à la privatisation") ne peut s’accommoder du maintien du statut des cheminots, roulants et non roulants.

C’est ce qu’exprimaient les travailleurs du rail, rassemblés avec leurs syndicats Sud-rail, CGT et FO le 12 juin devant l’Hôtel de ville de Lyon en scandant :

"Le statut il est à nous ! On s’est battu pour le gagner, on se battra pour le garder !"

Ce combat des cheminots doit être celui de tous les travailleurs. Il est le notre. Le projet de loi doit être retiré.

Émancipation, groupe départemental 69, le 13 juin 2014

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

-  Information :

Des cheminots de Bourg-en-Bresse écrivent aux lycéens

JPEG - 240.7 ko

- Réactions d’une collègue actuellement à l’étranger (au Québec)  :

J’écoute toujours la radio française et je suis scandalisée par les propos du Président, du Premier ministre et du secrétaire d’État. Les mêmes discours que la droite !!!

Quand on voit ici, au Québec, à quoi ressemble le train ! Il est entre les mains d’une entreprise privée qui fait payer des tarifs monstrueux, avec des “horaires à la con” et jamais à l’heure… Car les trains de marchandises sont prioritaires sur les rails et le train de voyageurs que tu dois prendre peut attendre longtemps, en plein désert (froid), immobilisé, le temps que les trains de marchandises aux longueurs kilométriques passent.

Les Québécois qui sont allés en France louent la SNCF et ses tarifs abordables !

C’est la honte.

Catherine

- Communiqué du SNUEP de Paris (13/06/2014)

Le SNUEP de Paris apporte son soutien plein et entier à la grève des cheminots exigeant le retrait de la réforme ferroviaire qui s’attaque notamment au statut des cheminots et au service public. (...)

Le SNUEP condamne avec la plus grande vigueur, les propos scandaleux du ministre des transports Cuvillier consistant à accuser les grévistes et leurs syndicats de menacer la journée du Bac ! Non, ce ne sont pas les cheminots en grève et leurs syndicats qui menacent le bac ! Ce qui menace le Bac, le statut des enseignants et l’Éducation nationale en général, c’est la politique de ce gouvernement et de ses prédécesseurs.

http://snuep-fsu-paris.eklablog.fr/soutien-du-snuep-fsu-paris-aux-cheminots-en-lutte-a108254086

- Communiqué de SUD éducation en soutien aux grévistes :

"Grève SNCF : Hollande et Valls déraillent sur le BAC"

http://www.sudeducation.org/Greve-SNCF-Hollande-et-Valls.html


Documents joints

14_06_13_Communiqué : soutien à la grève des (...)
14_06_13_Communiqué : soutien à la grève des (...)