Brésil - La Coupe est pleine

mercredi 4 juin 2014
popularité : 29%

En solidarité avec celles et ceux qui, au Brésil, refusent que la Coupe du monde de football soit le prétexte à de graves mesures, qui attaquent directement la population, particulièrement les plus pauvres et visent spécifiquement celles et ceux qui résistent et exigent le respect des droits fondamentaux

Pour accueillir la coupe du monde de football, le gouvernement brésilien a dépensé des sommes considérables alors que la population manque de services publics. En juin juillet 2013, des dizaines de milliers de Brésiliens et de Brésiliennes sont descendus dans la rue pour protester contre ces dépenses absurdes et exiger de l’argent public pour la santé, l’éducation, le logement, la réforme agraire, la gratuité des transports…

Depuis, les mobilisations n’ont cessé dans différents endroits dans tout le pays et les travailleurs et travailleuses, les jeunes, sont durement réprimés par l’appareil d’État.

À quelques jours de l’ouverture de la Coupe du monde du football, les mobilisations se poursuivent : ainsi, la grève des chauffeurs de bus à São Paulo a créé le chaos et d’interminables embouteillages ; les professeurs de l’État de Rio sont en grève depuis le 12 mai. Ils revendiquent une augmentation salariale de 20 % pour tous les fonctionnaires de l’éducation au niveau de l’État et des municipalités. Les grèves se poursuivent à Sao Paulo, Belo Horizonte et Contagem ainsi que dans les universités fédérales et les universités de l’État de Sao Paulo contre les attaques sur les salaires, les conditions de travail, contre les coupes budgétaires et la précarisation avec la casse des statuts.

Des manifestations sont prévues partout au Brésil le 12 juin, le jour de l’ouverture du mondial, alors même que le gouvernement brésilien a interdit toute manifestation et qu’un texte législatif assimile les manifestants à des terroristes.

Solidarité avec celles et ceux qui luttent

Mobilisation de soutien aux mouvements sociaux brésilien : lire, faire connaître le 4 pages :

http://69.emancipation.fr/IMG/pdf/14_05_29_la_coupe_est_pleine_web.pdf

- Rassemblement devant l’ambassade du Brésil à Paris le 12 juin à 18h
34, Cours Albert Ier, Paris 8e, M°Alma-Marceau

- Réunion publique le 23 juin à la Bourse du Travail de Paris à 19h
3, rue du Château d’Eau, Paris 10e, M° République -

à lire aussi

Au Brésil comme ailleurs, les luttes et les libertés ne doivent pas disparaitre pour cause de Coupe du monde de football !


L’adresse d’un Web Documentaire qui propose une enquête dans l’une des 12 villes hôtes de la coupe du monde, Fortaleza, capitale du Céara, l’un des États les plus pauvres du Brésil...

http://www.copaparaquem.com/fr/


Documents joints

Brésil-La Coupe est pleine A3-pdf
Brésil-La Coupe est pleine A3-pdf
Brésil-La Coupe est pleine web-2-pdf
Brésil-La Coupe est pleine web-2-pdf