Appel à candidature

dimanche 2 mars 2014
popularité : 53%

Les élections internes pour renouveler la CA académique auront lieu du 5 au 19 mai 2014.
Pour Émancipation, la défense du statut, le combat contre les conséquences de la loi Peillon (loi de "terrirorialisation", de dislocation du cadre national de l’enseignement public) doit être au centre le l’activité syndicale.

EN DÉFENSE du STATUT, de l’ENSEIGNEMENT PUBLIC

La loi Peillon dite de “refondation” de l’école, votée au printemps, permet au gouvernement de mener l’offensive contre le caractère national de l’enseignement public, dans un objectif de territorialisation : les collectivités locales renforcent leur emprise sur les établissements. La concurrence entre les établissements est accentuée.

Pour “localiser” l’enseignement, le gouvernement doit casser les statuts nationaux des personnels, en finir avec les décrets de 1950 qui définissent nos obligations de service en heures de cours. À cette fin, après discussions avec les représentants syndicaux, Peillon a publié fin novembre 2013 des projets de textes redéfinissant le travail des collègues en une série de “missions” dont certaines assujetties aux conseils d’établissement.

La vague de protestations et de grèves qui s’en est suivie a contraint Peillon à reculer. Mais grâce à la poursuite du “dialogue social” avec les syndicats, il vient de remettre sur la table ses projets, quasi inchangés, de destruction de nos statuts.*

Nous pensons que le rôle du syndicat n’est pas de cautionner ces projets inacceptables, ni de proposer des modifications cosmétiques à ces projets, mais d’en exiger le retrait pur et simple, et de cesser le dialogue social.

De même, nombre d’établissements de la région parisienne sont engagés dans la grève contre les réductions d’horaires, revendiquent créations de postes et titularisation des précaires. Mais c’est partout que s’appliquent la politique d’austérité et la loi Peillon. Le rôle du syndicat est donc d’organiser le combat d’ensemble sur nos revendications, qui incluent l’exigence de l’abrogation de la loi Peillon (et de la loi Fillon).

Pour que cette orientation puisse continuer à être défendue, notamment à la CA académique, apportez votre soutien en acceptant que votre nom figure sur la liste de “candidatures” Émancipation en renvoyant l’acte de candidature (en pj avec signature manuscrite à
69.emancipation@gmail.com Ou en nous contactant à cette adresse.

*voir l’analyse : http://69.emancipation.fr/ .


Documents joints

Word - 26.5 ko
Word - 26.5 ko